Masques réutilisables : Comment bien les choisir ?

Le port du masque de protection respiratoire a été imposé par le gouvernement dans le cadre de la crise sanitaire du Covid-19. Le public s’est brutalement retrouvé dans l’obligation de se procurer des masques. Les consommateurs se sont d’abord orientés vers l’achat de masques jetables puisque les masques jetables sont les plus courants.

Cependant, les masques jetables représentent un poids économique assez lourd pour une famille. C’est pourquoi une offre nouvelle de masques est apparue sur le marché. Ces masques sont des masques réutilisables.

  1. Les masques réutilisables sont plus économiques que les masques jetables

L’achat de masques jetables augmente les frais de protection sanitaire

Il faut rappeler que les masques de protection ne constituent qu’un seul élément des mesures sanitaires. L’achat des masques est le plus souvent accompagné de l’achat de gel hydro alcoolique. Une famille avec 2 enfants peut prévoir de débourser environ 300 euros chaque mois pour son approvisionnement total en boîtes de masques et en gel hydro alcoolique.

Bien que le prix unitaire des masques jetables ait été plafonné à 0,95 euros par les pouvoirs publics, il faut compter à peu près 90 euros par mois pour l’utilisation des masques jetables pour une seule personne (2). Il est conseillé de porter un masque pendant 4 heures, ce qui conduit à utiliser 3 masques par jour. Ainsi, 0.95 euros multiplié par 3 fois 30 est égal à 85,5 euros.

Ces 85,5 euros constituent donc le budget exact qu’une personne seule doit prévoir pour l’achat de ses masques jetables dans le mois. A condition toutefois qu’elle puisse se procurer systématiquement des masques jetables à ce tarif de 0,95 euros qui est le tarif le plus bas. On comprend à présent qu’en ajoutant à ces 85,5 euros l’achat supplémentaire de gel  hydro alcoolique on atteint aisément 300 euros par mois pour une famille avec 2 enfants (1).

L’achat de masques réutilisables permet de diminuer les frais de protection sanitaire

Cela représente tout de même une charge financière conséquente. Beaucoup de familles ne disposent pas de revenus suffisants pour s’engager dans une telle dépense chaque mois. D’autant plus que les difficultés économiques actuelles du pays laissent présager une diminution des revenus dans un proche avenir et pour une durée indéterminée.

Il est heureusement possible de réduire cette dépense pour les mesures sanitaires grâce à l’achat de masques réutilisables. Certes, les masques réutilisables sont plus chers au départ car le prix unitaire pour un masque réutilisable varie de 3 à 5 euros. Mais comme il est possible de laver ces masques des dizaines de fois, la dépense faite au départ pour leur achat sera rapidement amortie (1).

  1. Choisir son masque réutilisable

Choisir son masque réutilisable selon sa texture

Les masques réutilisables sont souvent confectionnés en coton ou en néoprène. Le néoprène est une matière synthétique souvent utilisée pour la confection des vêtements de sport.

Selon l’Association Française de Normalisation (AFNOR), les masques réutilisables sont plus efficaces s’ils sont configurés en 3 couches. Le masque doit comporter une surface textile non tissée comprise entre 2 surfaces en coton. La filtration est améliorée par la superposition de tissus dont les structures respectives sont différentes. On trouve ainsi des associations de tissus tels que le polyester et le coton épais ou bien le coton et la soie, etc…

Cependant, les tissus enduits, la toile cirée et le jean sont déconseillés par l’AFNOR. La fibre de ces tissus est trop serrée et rend la respiration du porteur du masque trop difficile. Certains porteurs se plaignent aussi parfois du néoprène qui serait lui aussi trop contraignant pour la respiration (1).

Concernant la filtration, des niveaux de 60% à 80% sont atteints par le coton quilter. Ce niveau de filtration figure parmi les meilleurs.

Choisir son masque réutilisable selon des critères techniques

L’AFNOR recommande également d’être attentif à la disposition des coutures qui assemblent les éléments du masque réutilisable. Il est préférable d’éviter les masques qui comportent des coutures qui entrent en contact avec le menton, la bouche ou le nez. De telles dispositions pour les coutures provoquent une diminution du taux de filtration. Porter un masque qui présente ces défauts est comme porter un masque mal ajusté sur le visage. On essaiera de choisir un masque qui comporte des barrettes au niveau du nez.

Concernant la forme du masque, celle qui maximise efficacité et confort est la forme en bec de canard. La forme rectangulaire classique a tendance à compresser l’air sur le visage au moment de la respiration, ce qui n’est pas le cas de la forme en bec de canard.

Choisir son masque réutilisable selon des critères esthétiques

Les masques réutilisables sont fabriqués en tissu. Ils sont conçus et confectionnés par les entreprises textiles. Ce sont ces mêmes entreprises textiles qui conçoivent et qui confectionnent également les vêtements. Ces façonniers ont naturellement tendance à enrichir et réhumaniser leurs produits par une touche esthétique et parfois même avec un peu de fantaisie. On trouve donc des masques réutilisables avec des motifs souvent originaux dans des coloris variés. Le masque réutilisable s’apparente finalement un peu à un vêtement.

  1. Fabriquer son masque réutilisable soi-même ou bien faire appel à un professionnel qui propose du sur mesure     

 Pour ceux qui n’ont pas trouvé de masque réutilisable à leur goût, il est possible de le confectionner eux-mêmes. La certification AFNOR n’est pas obligatoire pour les masques réutilisables. L’AFNOR met cependant à la disposition du public des spécifications et des recommandations pour le choix du textile afin d’obtenir un masque dont la capacité de filtrage sera au moins de 70%, comme l’a rappelé la Ministre Chargée de l’Industrie, Mme Agnès Pannier-Runacher (1).

Enfin, pour ceux qui désirent un masque sur mesure mais qui n’ont pas le temps de le fabriquer eux-mêmes, certains façonniers proposent ce service à leurs clients. Ces façonniers utilisent l’impression numérique pour modeler le patron du masque selon la physionomie du visage.

Afin de participer à une prise de conscience écologique pour lutter contre la pollution occasionnée par les masques jetables, FIL ROUGE conçoit et confectionne des masques en tissu labellisés par l’Etat. Ces  masques sont lavables et peuvent être portés plusieurs fois. Ils possèdent un niveau de respirabilité et un niveau de filtrage accrus. Ces masques sont agréables à porter. Ces masques sont accessibles à tout public. Vous pouvez vous procurer ces masques auprès de votre façonnier FIL ROUGE.

(1) Cf. l’article « Covid-19 : quel masque réutilisable choisir, » sur le site ConsoGlobe.

(2) Cf. l’article « Masques réutilisables Made in France : Quels sont leurs avantages ? » sur le site de Fil Rouge.

demandez
un devis

Pour toutes informations complémentaires ou pour effectuer un devis, n’hésitez pas à nous contacter.

Fabrication de vêtements

Tous les services indispensables à une confection textile éco-responsable made in France

Produits finis

Notre catalogue de produits textiles à personnaliser à votre marque ou vos opérations événementielles

Fichier 1

Créateurs de mode

Confiez-nous vos créations

picto-pro-habillement

Industriels de la mode

Développez vos collections

Fichier 3@0.5x

Entreprises & collectivités

Des vêtements made in France pour votre communication