18 décembre 2017 FIL ROUGE

Une technique de métallisation textile de haute technologie

Une technique de métallisation textile de haute technologie a été développée par des chercheurs de l’Université de Dresde pour obtenir du tissu conducteur.

Une innovation technique

Cette technique de métallisation textile de haute technologie est pour l’heure en voie d’expérimentation. Les chercheurs allemands ont ainsi réalisé la métallisation de fils de para-aramides. Rappelons que les fils de para-aramides sont des fils de kevlar. Le kevlar, quant ’à lui, est un matériau souple qui offre une certaine résistance à la chaleur et à l’extension.

Les procédés de réalisation

Pour mettre au point cette technique de métallisation textile, les chercheurs allemands ont enroulé les fils de para-aramides sur une bobine de teinture de forme cylindrique. Ensuite, ils ont utilisé un procédé électrolytique en voie aqueuse pour imprégner les fils par des particules de métal. C’est-à-dire que les particules de métal ont été transférées sur les fils grâce à cette électrolyse.

Une technique de métallisation textile de haute technologie

Notons que le métal translaté était de l’argent. Notons encore que les particules d’argent se sont déposées sur les fils en constituant une couche micrométrique. De plus, cette couche de l’ordre du micromètre était d’épaisseur constante. Toutes ces indications attestent du niveau de précision de cette technique.

Une technique transposable

Selon les chercheurs, cette technique de métallisation textile serait transposable sur d’autres types de fibres. Il faudrait toutefois que ces fibres soient des fibres à haute performance. Ces fibres ainsi métallisées pourraient alors elles aussi devenir électriquement conductrices.

Quelques applications

Les tissus métallisés offrent deux qualités qui sont souvent incompatibles pour les tissus ordinaires. Les qualités dont il s’agit sont l’élasticité et la résistance. Ces tissus sont souvent utilisés pour confectionner des ceintures extensibles et des costumes de spectacles. Certains de ces tissus sont même employés dans le domaine médical pour la fabrications d’exosquelettes. En effet, leur capacité de conduction électrique permet de les impliquer dans des systèmes de détection du mouvement. Ces tissus jouent le rôle de capteurs électriques de la contraction des muscles.


Vous souhaitez lancer votre propre collection ?
Notre équipe sera ravie de vous accompagner !

Discutons de votre projet :

Lun-Ven : 9h00 → 17h00
Tél. : +33 (0)4 91 42 07 88

Ou demandez votre devis :