10 janvier 2018 FIL ROUGE

Les jeunes créateurs de mode sont subventionnés par la ville de Paris

Les jeunes créateurs de mode qui sont actuellement subventionnés par la ville de Paris ont réussi à dynamiser la scène parisienne de la mode.

Les jeunes créateurs de mode bénéficient d’un revirement de situation et d’un nouveau départ

Bien que Paris soit souvent regardée comme la capitale mondiale de la mode, elle ne parvenait plus à engendrer des jeunes créateurs de mode. Particulièrement des jeunes créateurs de mode à la stature internationale. On pouvait remarquer tout de même des jeunes talents qui tentaient de se faire remarquer occasionnellement.

Cependant, ces jeunes talents manquaient de soutien. Les différents organismes de soutien et d’aides financières faisaient défaut à ses jeunes créateurs de mode émergeants. Ce manque d’engagement de la ville de Paris en faveur de ces créateurs contrastait avec la bonne volonté de villes comme New-York ou Londres. Dans ces conditions, les jeunes créateurs préféraient intégrer des grandes marques à haute notoriété.
La tendance semblerait s’inverser depuis quelques temps. De nouvelles marques très prometteuses sont apparues. On pourrait citer par exemple Etudes Studio, Jacquemus, Officine Générale ou Ami. Grâce à ces marques, Paris retrouve la place centrale qui était la sienne dans l’univers de la mode.

Un accès facilité aux subventions

On pourrait s’interroger sur les raisons qui ont produit ce changement. Pourquoi les jeunes créateurs de mode s’expriment-ils à nouveau à Paris ?
Cela s’explique par l’accès facilité à des subventions et à des fonds pour les jeunes créateurs de mode. Certes, le soutien financier aux marques de mode de la part du gouvernement n’est pas nouveau. Toutefois, il faut remarquer que ce soutien a été récemment renforcé pour ce secteur.

L’Institut pour le Financement du Cinéma et des Industries Culturelles (IFCIC) avait constitué un fond de soutien pour les jeunes créateurs de mode en 2012. Ce fond de soutien avait été établi avec un certain nombre de partenaires. Les partenaires institutionnels étaient le Ministère de la Culture et le Ministère de l’Economie. Les partenaires privés étaient Louis Vuitton, Balenciaga et Channel.

Le soutien de l’IFCIC

Le soutien de l’IFCIC est un soutien financier. L’IFCIC peut prêter jusqu’à 100 000 euros. Cet organisme accorde des prêts à des marques qui existent depuis 2 ans au moins jusqu’à 10 ans au plus. Ces aides sont versées pour aider à la création et à la production des collections. Des nouveaux labels tels qu’ Olympia le Tan et Officine Générale ont bénéficié de ce type d’aide. Ils ont reçu ainsi un montant de 2 millions d’euros.
Dans la mesure où ce dispositif a apporté beaucoup de satisfaction, il a été reconduit pour 5 ans. L’IFCIC a aussi créé un fond de garantie dédié. Ce fond prête jusqu’à 300 000 euros à des jeunes créateurs. Ce fond dédié a jusqu’à présent accordé des prêts pour un montant total de 3,4 millions d’euros.

Le directeur d’Etudes Studio, Jéremy Egry a exprimé son enthousiasme en affirmant que l’IFCIC connaît bien les besoins des jeunes créateurs. Il a encore ajouté que l’IFCIC était facilement accessible au téléphone. Cette accessibilité est révélatrice pour lui de la qualité du service. L’IFCIC serait même présent aux défilés de mode des jeunes créateurs. La marque Etude Studio s’est implantée à Paris et à New-York. Elle a obtenu un prêt en 2014 de l’IFCIC. Son chiffre d’affaire en 2014 était de 1 million d’euros. Etude Studio a ouvert en mai son premier magasin à Paris.

L’aide du fond Mode Finance

Il existe aussi un fond spécialisé dénommé Mode et Finance. Ce fond est attribué par la Banque Publique d’Investissement (BPI France). Ce fond a été créé en 1999. Initialement, c’était Natixis Private Equity qui s’occupait de la gestion de ce fond. Natixis Private Equity fut par la suite racheté par BPI France. Après sa reprise par BPI France, Natixis Private Equity a effectué des investissements dans des marques de mode parisiennes. C’est notamment le cas de la marque Officine Générale et de la marque Ami. Le fond investit sur des participations minoritaires. Il s’agit de montants de l’ordre de 400 000 euros à 5 millions d’euros.


Vous souhaitez lancer votre propre collection ?
Notre équipe sera ravie de vous accompagner !

Discutons de votre projet :

Lun-Ven : 9h00 → 17h00
Tél. : +33 (0)4 91 42 07 88

Ou demandez votre devis :