22 janvier 2018 FIL ROUGE

La mode éthique est-elle sincère ou intéressée?

L’industrie de la mode a développé depuis quelques temps une sensibilité pour la bienfaisance. Mais la mode éthique est-elle sincère ou bien est-elle intéressée ?

Une orientation vers une production éthique et durable

On a pu constater durant ces dernières années que de nombreuses marques de mode se sont orientées vers une production éthique et durable. Il faut dire que la fast fashion et la recherche effrénée de la nouveauté pour dominer la concurrence a conduit à de nombreux désastres. Il semblerait à présent que les labels de beauté soient devenus plus sensibles à leurs responsabilités sociales. Cependant, la mode éthique est-elle sincère dans ces nouvelles tendances vers la bienfaisance ?

Le groupe LVMH a entrepris la création d’un fond carbone. Ce fond est utilisé pour l’achat d’équipements qui permettront de réaliser des économies d’énergie. Cette économie d’énergie permettra à son tour de diminuer les émissions de gaz responsables de l’effet de serre.

La marque de mode REDEMPTION s’est engagée dans une démarche de charité. En effet, elle reverse la moitié de ses bénéfices à des ONG et à des associations. Cette action en faveur de ses organismes permet même à ces derniers d’augmenter leur notoriété.

LVMH, à nouveau, a développé une marque verte en 2016. Le nom de cette marque est CHA LING. Il s’agit d’une ligne cosmétique qui comprend dans ses composants des feuilles de thé Pu’er. Le but de cette démarche serait de protéger les forêts de théiers du Yunnan en Chine.

La mode éthique : une sincérité apparente qui cache souvent des intérêts

Les marques ont tout de même pour but de de donner une image favorable à leur public. Cette image est celle de la durabilité et de l’éthique. Il faut dire que ces valeurs sont inscrites dans l’esprit du temps. Les marques mettent en place une très forte communication autour de ces initiatives. Celles-ci sont agencées dans un plan marketing finement programmé.

Il serait intéressant d’identifier les intérêts dissimulés derrière ces si belles actions. Outre la mauvaise conscience, on peut identifier deux intérêts majeurs.
Le premier est que ces ressources en voie de raréfaction sont utilisées comme matière première par ces industries de la mode. Leur épuisement total pourrait augmenter considérablement les coûts de production. Il y a donc tout intérêt à les préserver.

Le second est que les consommateurs sont de mieux en mieux informés sur les enjeux écologiques. Ils sont de plus en plus exigeants sur les comportements éthiques et durables des entreprises. Les marques sont donc contraintes de prendre des engagements éthiques. Elles doivent souscrire aux valeurs qui sont celles de leur clientèle.

Conclusion

La mode éthique est-elle vraiment sincère ou bien est-elle intéressée ? On comprend bien à présent que cette sincérité n’ira jamais à l’encontre de l’intérêt. De plus, on peut même penser que la sincérité apparente camouffle souvent en réalités des intérêts. Mais l’essentiel demeure en cela que les marques sont maintenant tenues de prendre en compte la dimension éthique et durable dans leur fonctionnement et dans leur production. Les marques sont dans une certaine mesure soumises aux exigences de leur clientèle. C’est cette dernière qui pousse les marques vers un comportement éthique et durable.


Vous souhaitez lancer votre propre collection ?
Notre équipe sera ravie de vous accompagner !

Discutons de votre projet :

Lun-Ven : 9h00 → 17h00
Tél. : +33 (0)4 91 42 07 88

Ou demandez votre devis :