22 janvier 2018 FIL ROUGE

La métallisation des textiles suscite un vif intérêt pour la recherche

La métallisation des textiles devient un thème de recherche dont l’intérêt est croissant pour de nombreux centres de recherche dans le monde.

La métallisation des textiles : un axe de recherche orienté

Ce sont plus précisément les thèmes de recherche sur la métallisation des textiles électronique et instrumentés qui retiennent l’attention des centres de recherche. C’est notamment le cas pour l’Université Polytechnique de Hong Kong. En effet, une équipe de recherche de cette université travaille sur des fils de coton métallisés. Cette équipe a étudié les potentialités et les propriétés des tissus confectionnés à partir de fils de coton métallisés.

Une recherche appliquée

Cette équipe de l’Université Polytechnique de Hong Kong a par la suite développé un procédé de métallisation du coton. Ce procédé pourrait aussi être utilisé pour une métallisation des textiles autres que le coton. Ce procédé se présente en plusieurs étapes.

L’aspect statique du procédé

Il faut dans un premier temps recouvrir les fibres de coton par une couche de silane. Il faudra ensuite dans un second temps ajouter une couche de chaînes macromoléculaires obtenues par polymérisation radicaire. La polymérisation radicaire est une préparation chimique qui contient des molécules instables. Ces molécules instables pourront être mises à contribution dans l’étape suivante pour fixer d’autres molécules.

L’aspect dynamique du procédé

Enfin, dans un troisième temps, on pourra métalliser cette préparation chimique au moyen d’un dépôt auto catalytique. Un dépôt auto catalytique est un dépôt de molécules qui sont arrachées d’un support par catalyse et qui sont orientés et projetés sur une matière. Le dépôt de molécules utilisées ici est un dépôt de molécules métalliques. La matière envisagée ici est la préparation chimique. Comme la préparation chimique contient des molécules instables, celle-ci attireront et retiendront les molécules métalliques pour se stabiliser. Les fibres de coton seront alors métallisées.
Les fibres de coton ont été métallisées avec du cuivre. Ceci dit, on peut aussi réaliser la métallisation des textiles en utilisant du nickel, de l’argent ou de l’or.

Des textiles qui ne sont pas altérés

La métallisation des textiles ne diminue en rien la capacité des textiles concernés à supporter divers traitements conventionnels. Les fibres de coton métallisées supportent aisément les impressions au cadre, les techniques d’ennoblissement et les teintures.


Vous souhaitez lancer votre propre collection ?
Notre équipe sera ravie de vous accompagner !

Discutons de votre projet :

Lun-Ven : 9h00 → 17h00
Tél. : +33 (0)4 91 42 07 88

Ou demandez votre devis :