Masques en tissu : quels sont les meilleurs tissus ?

Le port du masque de protection respiratoire est devenu obligatoire dans le cadre de la crise sanitaire du Covid-19. Suite à cette obligation, le public a cherché à se procurer dans la hâte des masques de protection. Le public s’est d’abord approvisionné avec des masques jetables chirurgicaux. Ces masques sont les plus courants et sont facilement disponibles sur le marché.

Cependant, ces masques jetables présentent l’inconvénient d’occasionner une forte dépense pour le consommateur sur le long terme. D’autant plus que la crise sanitaire du Covid-19 tend à se prolonger durablement. Le public s’est alors intéressé à un autre type de masques : les masques en tissu. L’avantage du masque en tissu est qu’il est plus économique que le masque jetable sur le long terme. Plus encore, il est même possible de confectionner soi-même son masque en tissu afin de diminuer considérablement le budget dévolu à l’achat des masques.

Les meilleurs tissus pour confectionner des masques en tissu

La première question qui vient à l’esprit lorsque l’on projette de confectionner soi-même son masque en tissu concerne le choix du tissu. Quel tissu faut-il choisir ?

D’après un grand nombre d’études (1), les meilleurs tissus pour la confection d’un masque de protection respiratoire sont :

Le coton tissé, à condition que sa densité soit d’au moins 100 fils par pouce

La flanelle, à condition qu’elle soit en polycoton ou bien en 100% coton et que sa densité soit d’au moins 90 fils par pouce

Le tissu des torchons pour la vaisselle

Le tissu des T-shirts, à condition que ce tissu soit épais et de bonne qualité.

Ces indications proviennent des données le mieux établies. Concernant les tissus synthétiques, des études sont en cours. Il est donc préférable d’attendre des résultats pour savoir si les tissus synthétiques sont adaptés pour la confection des masques.

Les masques en tissu à plusieurs couches sont plus efficaces

Des recherches mettent en évidence que la superposition des couches de tissus pour la confection du masque augmente l’efficacité de celui-ci (1).  Un masque en tissu composé de 2, de 3 ou de 4 couches de tissu offre un niveau de protection plus important. On peut superposer des tissus de nature identiques ou des tissus de nature différente. Il n’est pas recommandé de dépasser le nombre de 4 couches car une trop grosse épaisseur de tissu restreint la respirabilité.

A titre d’exemple, il a été observé qu’un masque composé de 2 couches de tissu permet de stopper la dispersion des bactéries buccales dans l’air ambiant à 79% pendant un accès de toux. Ce masque était confectionné avec 2 couches de tissu provenant d’un T-shirt. Ce masque possédait un ourlet afin de limiter l’étirement des tissus.

Pour information, la même expérience dans les mêmes conditions a été réalisée sur un masque jetable. Le masque jetable présentait un niveau de filtrage de 89%. Les niveaux de filtration des masques en tissu et des masques jetables sont donc comparables.

Des études ont confirmé l’efficacité de filtrage des masques en tissu

Les scientifiques n’ont pas attendu la crise du Covid-19 pour mener des séries d’études sur les masques de protection respiratoire. Des études pertinentes avaient été réalisées sur les masques en tissu autour des années 1960 et 1970 (2). Lors de ces études, on distinguait les grosses particules des particules fines. Les grosses particules sont qualifiées des gouttelettes et les particules fines sont qualifiées d’aérosols.

Deux masques ont été utilisés comme supports pour ces expériences.  Le premier masque en tissu était composé de 4 couches du tissu en coton. Le second masque en tissu était composé de 2 couches de flanelle comprimées entre 2 couches de coton. Ces 2 masques ont montré une capacité de filtration de 99% des grosses particules et de 89% des particules fines. Les conditions de l’expérience étaient celle de 2 personnes portant ces masques lors d’une conversation courante.

Les masques en tissu préservent la pureté de l’air ambiant

Ces résultats ont le mérite de mettre en évidence que les masques en tissu peuvent stopper les projections respiratoires suffisamment en amont afin d’éviter qu’elles se répandent dans l’air ambiant. Les particules de toute taille sont donc bloquées à l’intérieur du tissu du masque et ne stagneront pas dans l’environnement. Ces particules ne retomberont pas non plus sur les surfaces situées dans cet environnement. C’est donc l’environnement dans son ensemble en tant que contenant et contenu qui sera préservé de toute contamination.

Afin de participer à une prise de conscience écologique pour lutter contre la pollution occasionnée par les masques jetables, FIL ROUGE conçoit et confectionne des masques en tissu labellisés par l’Etat. Ces  masques sont lavables et peuvent être portés plusieurs fois. Ils possèdent un niveau de respirabilité et un niveau de filtrage accrus. Ces masques sont agréables à porter. Ces masques sont accessibles à tout public. Vous pouvez vous procurer ces masques auprès de votre façonnier FIL ROUGE.

(1) Cf. l’article « Covid-19 : quel est le meilleur tissu pour fabriquer un masque ? Des scientifiques donnent la réponse » sur le site Femme Actuelle.

(2) Cf. l’article « Covid-19 : vous n’imaginez pas tout ce que le masque en tissu peut faire pour vous » sur le site de Slate.

demandez
un devis

Pour toutes informations complémentaires ou pour effectuer un devis, n’hésitez pas à nous contacter.

lun - ven / 8h30 - 17h00

268 avenue de la Capelette
13010 Marseille

268 avenue de la Capelette
13010 Marseille

Fabrication de vêtements

Tous les services indispensables à une confection textile éco-responsable made in France

Produits finis

Notre catalogue de produits textiles à personnaliser à votre marque ou pour vos opérations événementielles

Fichier 1

Créateurs de mode

Confiez-nous vos créations

picto-pro-habillement

Industriels de la mode

Développez vos collections

Fichier 3@0.5x

Entreprises & collectivités

Des vêtements made in France pour votre communication

Unique à Marseille !
Fil Rouge crée sa boutique-atelier
aux Terrasses du Port
En savoir +