La place prépondérante de la mode dans la société

10 janvier 2018
Posted in Economie
10 janvier 2018 FIL ROUGE

La place prépondérante de la mode dans la société

La place prépondérante de la mode dans la société s’explique pour de nombreuses raisons que nous voudrions présenter.

Mode : du vêtement humanisant au vêtement utilitaire

Le vêtement globalement est considéré comme une seconde peau. Un peu comme s’il s’agissait d’une partie de nous-même. Le vêtement représente l’image que l’on désire donner à l’autre. On choisit un style particulier en fonction de message que l’on veut transmettre. En un certain sens, c’est le vêtement qui nous accorde l’humanité. Les nouveau-nés viennent aux mondes entièrement nus. Ils sont ensuite habillés pour intégrer la société. Et cela explique la place prépondérante de la mode dans la société.
Le vêtement doit répondre à un certain nombre d’exigences. Parmi ces exigences, on notera celles de la protection, de l’esthétique, de la chaleur et du confort. La mode est aussi remplie d’imaginaire et de symboles. La mode constitue également une part importante de l’économie. Les vêtements fonctionnent comme des marqueurs sociaux.

Du vêtement comme marqueur social au vêtement fonctionnel

C’est cet aspect du marqueur social qui est dominant dans la société. Un vêtement peut apporter de la fierté à celui qui le porte. Car un vêtement peut s’avérer raffiné, chic et élégant. Le vêtement est un indicateur social. Il désigne en effet la classe sociale dans laquelle on s’inscrit. Il permet de rendre visible la réussite sociale que beaucoup souhaitent atteindre. Ceux qui sont concernés par cette réussite portent alors des vêtements onéreux.
On s’habille aussi selon ce que l’on aspire à être et selon les activités de la semaine. Car on porte des vêtements différents selon que l’on se consacre au travail ou que l’on suit un cours de danse. La mode reflète encore l’individu. La mode permet un dédoublement de soi. Lorsque ce dédoublement est réussi, on pense avoir accompli une performance.

Usage identitaire du vêtement et usage pathologique du vêtement

En suivant la mode, on participe à une manière d’être ou d’apparaître dans la société. La mode contient des genres et des codes qui constituent une identité. Bien qu’étant non animé, le vêtement renforce le narcissisme parfois. Il y a des individus qui doivent absolument s’habiller d’une manière particulière au risque de se retrouver dans une forme de souffrance.
Il existe une sorte de pathologie de l’attitude vestimentaire. Au point que certains vont même jusqu’à se vêtir avec les vêtements de l’autre sexe. Cela exprime la volonté d’inverser les codes. Mais cela peut exprimer aussi la tentative d’une prise de pouvoir. Des femmes en viennent à rejeter le port du soutien-gorge pour exprimer des revendications ou une volonté de libération. La mode constitue aussi une expérience qui permet de s’ajuster progressivement à une fonction sociale.


Vous souhaitez lancer votre propre collection ?
Notre équipe sera ravie de vous accompagner !

Discutons de votre projet :

Lun-Ven : 9h00 → 17h00
Tél. : +33 (0)4 91 42 07 88

Ou demandez votre devis :