fbpx

L’acte d’achat doit procurer une expérience de vie pour las millennials

18 décembre 2017
Posted in Non classé
18 décembre 2017 FIL ROUGE

L’acte d’achat doit procurer une expérience de vie pour las millennials

L’acte d’achat doit procurer en priorité une expérience de vie pour les millennials avant de satisfaire un besoin de consommation.

Lier l’acte d’achat à une expérience de vie

L’acte d’achat est d’abord inclus dans la recherche d’une expérience de vie pour les millennials. Les millennials sont les personnes qui sont nées entre 1980 et 1990. Une étude portant sur le comportement économique des millennials a été réalisée par HEC Paris en partenariat avec Plus Media. Selon cette étude, 78% des millennials désirent investir dans des expériences de vie. Ce besoin d’expérience de vie est beaucoup plus impérieux pour cette génération que son besoin de consommation. L’étude montre en effet que l’achat d’un objet de luxe est largement relégué en arrière-plan pour les millennials.

Ce mode de fonctionnement sociologique propre aux millennials doit être pris en compte par les marques. C’est à cette seule condition qu’elles pourront attirer les millennials et les sensibiliser à leurs offres. Les marques doivent donc proposer une expérience d’achat à cette nouvelle clientèle en lui présentant leurs produits. Car une expérience d’achat est l’union d’une expérience de vie et d’un acte d’achat.

Gucci s’impose comme le précurseur d’un marketing novateur

Ce challenge a été réussi récemment par la marque Gucci. Ses ventes ont en effet augmenté de 13% depuis l’arrivée d’Alesandro Michele à la tête de la marque. Alessandro Michele a instauré un excellent storytelling sur les réseaux sociaux. Ce storytelling intègre des people de grande renommée tels Charlote Casiraghi, Hari Nef et Jared Leto. Gucci a aussi créé un site commercial sur lequel on peut consulter les mood board des collections de la marque et acheter les produits en ligne.
On peut avouer que Gucci a mis en place une stratégie commerciale vraiment pertinente pour séduire les millennials. A tel point que cette stratégie s’imposera sans doute comme une référence incontournable pour les autres marques.

Les marques doivent développer le commerce en ligne

Dans cette stratégie, la création d’un e-shop est un élément fondamental. C’est notamment le point de vue de Paola Tuzzi qui a publié un article dans le magazine Antidote. L’article s’intitulait justement « Pourquoi les marque de luxe n’ont-elles pas de e-shop ? ». Selon Paola Tuzzi, les marques de luxe qui ne créeront pas de e-shop seront pénalisées sur le long terme. En revanche, les marques qui auront créé leur e-shop pourront espérer obtenir de fructueux bénéfices. Elle pense même que ces bénéfices pourraient atteindre 43 milliards de bénéfice de plus d’ici 2020 par rapport aux marques qui n’ont pas créé d’e-shop.

Les marques doivent innover et diversifier leur approche

Quoi qu’il en soit, il devient évident que le luxe doit impérativement innover. Les seules boutiques et les seuls produits ne suffisent plus pour attirer les nouvelles générations vers le luxe. Cela est vrai au sujet des millennials mais aussi au sujet de la génération suivante, la génération Z.
Il faut désormais s’appuyer sur une approche diversifiée pour toucher ces générations. Nicolas Ghesquière l’a bien compris puisqu’il a présenté sa dernière collection printemps-été 2016 par le biais d’un personnage de Final Fantasy. Burberry aussi l’a bien compris car il a ouvert une chaîne musicale sur Apple Music.


Vous souhaitez lancer votre propre collection ?
Notre équipe sera ravie de vous accompagner !

Discutons de votre projet :

Lun-Ven : 9h00 → 17h00
Tél. : +33 (0)4 91 42 07 88

Ou demandez votre devis :