Intimidation de la mode sur l’individu

17 janvier 2018
Posted in Non classé
17 janvier 2018 FIL ROUGE

Intimidation de la mode sur l’individu

Bien que les tendances soit accessibles à tous, nous oscillons entre attraction et répulsion à cause de l’effet d’intimidation de la mode.

Intimidation de la mode sur l’individu et insuffisance d’éducation vestimentaire

Une consommatrice assidue dénommée Mathilde témoigne de l’effet d’intimidation de la mode sur sa propre personne. Elle avoue se procurer les magazines spécial mode à chaque saison pour s’adonner ensuite à une consommation effrénée de vêtements. L’on peut en effet constater que la penderie de cette enseignante de 36 ans est bien remplie. Cependant, force est de constater que Mathilde ne s’habille en réalité qu’avec des jeans et des baskets.

Mathilde justifie cet écart entre sa consommation de vêtements et sa tenue vestimentaire par les lacunes de son éducation. Elle affirme qu’elle n’a pas appris comment s’habiller pendant son enfance. Elle récupérait en fait les vêtements de sa sœur. Mathilde n’a donc jamais exercé sa faculté de choisir ses vêtements. Elle n’a donc jamais exercé sa créativité pour s’habiller. Elle est restée soumise à l’effet d’intimidation de la mode.

D’une certaine manière, Mathilde n’a pas été autorisée à se mettre en valeur. La psychanalyste Isabel Korolitski rappelle que notre premier miroir est le regard maternel. La manière selon laquelle nous avons été regardés influe sur la façon de se ressentir soi-même. Lorsqu’un enfant a été vêtu de manière très fonctionnelle, il devra construire sa personnalité en se référant à d’autres modèles.

Estime de soi et appropriation des tendances

Il faut dire que l’estime de soi est fondamentale pour être capable de s’approprier les tendances. La psychanalyste Marie Laure Colonna remarque que la mode s’inscrit dans la relation entre le corps et l’esprit. Le fait de se sentir bien renforce l’audace. Les couleurs sont un indicateur intéressant de l’état de notre moral. On sait par exemple que le rouge est un symbole d’énergie. On cesse de porter cette couleur lorsque l’on est atteint par la peine. Et on la porte à nouveau lorsque la joie revient.

Marie Laure Colonna se souvient justement d’un patient dépressif. Ce patient s’habillait toujours en beige. Il était habillé en beige dans la réalité mais dans ses rêves aussi. Puis un jour, il a rêvé d’une scène de théâtre. Dans cette scène, il était assis sur un fauteuil rouge. Cela signifiait qu’il avait changé. C’est à partir de ce moment-là qu’il a entrepris de revoir toute sa garde-robe.

Apprentissage de l’estime de soi

Il serait intéressant de savoir comment augmenter l’estime de soi. Car l’augmentation de l’estime de soi peut diminuer l’effet d’intimidation de la mode. Il faut commencer par apporter plus d’attention à soi-même. Il faut utiliser des accessoires d’embellissement. On doit alors se maquiller, se parfumer et se crémer. On doit ensuite envisager de choisir sa tenue pour ressentir de la joie. Il s’agit de la joie qui survient lorsqu’on prend soin de soi pour plaire.

Pour s’approprier les tendances, il est préférable d’écarter les tenues qui ne nous correspondent pas. Après, on initie le changement progressivement. On donne la priorité à des éléments qui sont moins intimidants. Par exemple, il pourrait s’agir des vestes, des foulards, des chaussures ou bien des bijoux. Bien sûr, on doit conserver à l’esprit que l’erreur est possible. Car une trop grande exigence est source de stress et le stress inhibe la volonté du changement.