L’influence des millennials sur l’industrie de la mode

18 décembre 2017
Posted in Non classé
18 décembre 2017 FIL ROUGE

L’influence des millennials sur l’industrie de la mode

L’influence des millennials sur l’industrie de la mode est grandissante. Les marques de mode éprouvent cependant des difficultés à cerner et à satisfaire ce nouveau public.

Millennials : une catégorie instable mais influente.

Les millennials sont les individus qui sont nés entre 1980 et 1990. Ils feraient preuve à la fois d’inconstance et d’outrecuidance. Ils seraient aussi curieux et ouverts d’esprit. C’est pourquoi devant cette nouvelle catégorie sociologique, les marques sont souvent déconcertées. Elles doivent donc mettre en œuvre beaucoup de créativité et d’inventivité afin d’attirer l’attention de ce public. Il est vrai qu’autrefois c’était l’industrie de la mode qui imposait ses choix au consommateur. Cependant, l’inverse s’affirme de manière croissante actuellement. On constate que l’influence des millennials sur l’industrie de la mode se renforce systématiquement.

Un héritage qui n’est plus valorisé.

Lors d’une précédente interview sur le web, Maria Grazia Chiuri qui est directrice artistique chez Dior, considérait que la valorisation des marques ne pouvait continuer à s’appuyer sur le passé. En effet, les marques ont exagérément tendance à insister de manière récurrente sur la dimension de l’héritage. Les marques doivent aujourd’hui montrer qu’elles peuvent offrir beaucoup plus qu’un simple héritage.

Une valorisation qui doit porter sur le futur.

Maria Grazia Chiuri soutient l’idée qu’il faut conduire la marque Dior vers le futur. A ce sujet, l’intitulé de son interview est tout à fait révélateur. L’interview s’intitulait justement « This is not your mother’s Dior ». La traduction de cet intitulé en français est : « Ce n’est pas le Dior de votre mère ». Il est clair que cet intitulé met en avant une rupture avec le passé au profit d’une liaison avec le futur.

l’influence des millennials s’impose sur les marques.

C’est essentiellement la volonté de s’adresser aux millennnials qui a motivé Maria Grazia Chiuri à renouveler l’image de la marque. cela révèle l’influence des millennials sur cette marque. Il faut ajouter que Dior n’est pas la seule marque à s’inquiéter de sa relation avec les millennials. C’est aussi le cas de nombreuses marques qui constatent et redoutent l’attitude volatile de cette catégorie sociologique.

Préférence pour la qualité et attrait pour un prix modéré.

Cela dit, si les millennials sont caractérisés une certaine inconstance par comparaison aux générations précédentes, leur comportement n’est pas non plus entièrement chaotique. C’est pourquoi on peut tout de même dégager quelques constantes. Deux constantes semblent alors s’imposer. Ces deux constantes sont la préférence pour la qualité et une attirance pour un prix modéré. Pour les millennials, c’est essentiellement la qualité qui fait le luxe. Ce n’est plus la notoriété de la marque ou bien même le prix qui fait le luxe.

Une remise en question de la notion du luxe.

Les millennials n’opteront pas pour le suivisme des réflexes d’achat des générations précédentes. Les marques pouvaient autrefois se baser sur la fidélité de leur clientèle pour anticiper les ventes saisonnières de leurs collections. Dans la mesure où la qualité prime sur le luxe, les millennials ne sont pas réceptifs à la notion du luxe prise isolément. C’est-à-dire qu’ils sont relativement insensibles à la notion du luxe lié à une marque.

Le rejet d’un luxe mondain et prétentieux.

Le luxe peut même revêtir pour les millennials une connotation négative. Le luxe peut évoquer pour eux un certain snobisme ou élitisme. Il peut encore évoquer pour les millennials un sentiment d’exclusivité alors qu’ils ont plutôt envie d’éclectisme. Les millennials préfèrent la diversité. Cette préférence s’explique par leur usage précoce d’internet. Car au moyen d’Internet, on accède spontanément et naturellement à une diversité de choses innombrables.

l’influence des millennials sur le luxe.

Peut-on alors penser que le luxe tel qu’il s’est établi jusqu’à présent est voué à disparaître ? Beaucoup de responsables dans l’industrie de la mode répondent affirmativement à cette question. Il faudra désormais présenter le luxe dans un cadre marketing rénové pour que son existence se maintienne.

La recherche d’un lien affectif avec une marque.

Les millennials recherchent une relation personnelle avec une marque. Ils attendent que les marques s’ajustent à leur style personnel de vie. Ils désirent construire une relation affective avec une marque. Il faut savoir que près de 28% des millennials filtrent les publicités sur le web. Ils refusent d’être des consommateurs stéréotypés, uniformes et passifs. Les millennials refusent l’influence de l’industrie de la mode. C’est désormais l’industrie de la mode qui subit l’influence des millennials.


Vous souhaitez lancer votre propre collection ?
Notre équipe sera ravie de vous accompagner !

Discutons de votre projet :

Lun-Ven : 9h00 → 17h00
Tél. : +33 (0)4 91 42 07 88

Ou demandez votre devis :