L’évolution des bureaux de style à l’ère d’Internet

6 septembre 2017
Posted in Innovations
6 septembre 2017 FIL ROUGE

L’évolution des bureaux de style à l’ère d’Internet

La création et la croissance des capacités de communication d’Internet permettent la diffusion d’une quantité colossale de données de sorte qu’il est aujourd’hui aisé de recueillir des informations dans n’importe quel domaine et sur tous les sujets.

Les professionnels dont l’activité consistait autrefois à recueillir de l’information pour la vendre ont été contraints de s’adapter et de modifier leur offre puisque l’accès à l’information est désormais gratuit sur Internet.

C’est notamment le cas des bureaux de style qui étaient initialement définis comme des « chasseurs de cool », c’est-à-dire comme des observateurs des tendances de la mode et qui vendaient ensuite cette information à leurs clients, c’est-à-dire aux marques de vêtements.

La recherche de l’information n’est donc plus à présent l’activité de base des bureaux de style puisque tout le monde peut recueillir des données brutes, comme le remarque Nathalie Rozborsky qui est directrice générale du bureau de style Nelly Rodi. L’activité des bureaux de style consiste maintenant à traiter cette information et à la reformuler selon une présentation immédiatement accessible et exploitable pour leurs clients. Il faut que la lecture de l’information mette en évidence sa pertinence pour la problématique que rencontre une marque de vêtements.

Le bureau de style Nelly Rodi a peaufiné son activité de traitement des données sur Internet en créant un pôle data, c’est-à-dire un département interne uniquement dédié à cette fonction. Ce département travaille en collaboration avec des acteurs reconnus pour leur performance dans le domaine du digital comme par exemple Google ou encore Tagwalk qui est un moteur de recherche spécialisé dans la mode dont la technique de recherche est basée sur l’utilisation des mots clés.

Ces moteurs de recherche permettent à Nelly Rodi d’identifier les caractéristiques sociologiques de groupes d’individus ciblés en observant leurs parcours d’utilisation d’Internet. On peut ainsi savoir quels sont les mots clés qu’ils sélectionnent lorsqu’ils effectuent des recherches sur Internet et par conséquent connaitre les sites qu’ils ont visités.

Selon Sylvie Muret qui est responsable du pôle data chez Nelly Rodi, les caractéristiques sociologiques des groupes d’individus identifiés donnent une idée suffisamment précise de leurs préférences et de leur choix de consommation pour pouvoir confirmer ou bien infirmer des tendances qui sont attendues sur une certaine période, par exemple sur la prochaine saison.

bureaux de style : Nathalie Rozborski, directrice générale du bureau de tendances Nelly Rodi.Prescription Lab

Nathalie Rozborski, directrice générale du bureau de tendances Nelly Rodi.Prescription Lab

Pour Nathalie Rozborsky, Un bureau de style ne peut plus aujourd’hui se suffire de son activité de création de mode, il doit aussi être capable de démontrer à ses clients que les tendances qu’il anticipe vont se réaliser. Cette démonstration doit encore s’appuyer sur des chiffres qui serviront aussi de référentiel pour établir des estimations sur des parts de marché envisagées.

Les marques attendent désormais que les bureaux de style leur apportent des preuves concrètes au sujet de la réalisation des tendances.


Vous souhaitez lancer votre propre collection ?
Notre équipe sera ravie de vous accompagner !

Discutons de votre projet :

Lun-Ven : 9h00 → 17h00
Tél. : +33 (0)4 91 42 07 88

Ou demandez votre devis :